Konutv.com

Sénégal: Lutte contre la maltraitance des femmes et des filles, Genève octroie 40 millions de francs Cfa aux femmes de l’UDTS pour ce combat

0 62

 

Battues  dans les entreprises, ou dans les foyers, ou parfois même victimes d’harcèlement par leur parton. Suffisant pour ces femmes de l’UDTS Union Démocratique des Travailleurs du Sénégal se réunissent pour mettre en œuvre un programme de partenariat entre le comité nationale des femmes de l’UDTS(CNF_UDTS) et le syndicat Interprofessionnel de travailleuse et travailleurs (SIT) de Genève. Selon Adjia Ndéye Diakhaté Sécrétaire Générale du Sat Santé démocratique affilié à l’UDTS. : « Les femmes sont victimes de toutes sortes de maltraitance. Mais notre coutume nous interdit de dévoiler certains abus dont elles sont victimes. Et pour lutter contre ces pratiques nous avons décidé d’investir les entreprises rencontrer les femmes discuter avec elles, sur les conditions de travaille entre autre. Pour mieux comprendre les traumatismes dus aux violences faites aux filles et aux femmes » Pour éradiquer ce mal les femmes de l’UDTS ont décidé de faire le tour de 5 régions du Sénégal. «Après Dakar, nous allons nous rendre à Thiés, Matam, Kédougou, et la région de Kolda » Pour Adjia Mariama Diallo présidente du Comité des femmes de l’UDTS renseigne que ce programme à un financement de 40 millions de francs Cfa. Pour une durée de 2ans. : « Aujourd’hui nous sommes engagées à combattre ce mal. La violence à l’égard est définie par les Nations Unies comme tout acte de violence dirigé contre le sexe  féminin et causant ou pouvant causer un préjudice ou des souffrances physiques , sexuelles ou psychologiques , y compris la menace de tels actes, la contrainte ou la privation arbitraire de liberté, que ce soit dans la vie publique ou la vie privée »  La président du comité femmes de l’UDTS par ailleurs coordonatrice nationale du projet renseigne qu’au Sénégal le respect et la protection des Droits des femmes et des filles sont garantis par l’Etat à Travers la ratification des conventions, Traités et Délégations aux niveaux international et Africain. : « Ya aussi l’adoption d’un cadre juridique et réglementaire au niveau national. Et malgré tout, la dernière décennie a été particulièrement difficile pour les femmes et les filles dans ce domaine, avec une forte recrudescence des violences à leur endroit. »Devant cette situation aussi alarmante, le comité des femmes de l’UDTS (CNF_UDTS) a pris l’engagement de contribuer à l’éradication de cette injustice mettant rude épreuve « la stabilité et la cohésion sociales dans notre pays : »

Source, oeildakar.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.