Konutv.com

COMMISSION DE 5 MILLIONS D’EUROS – Farba Ngom blanchi par Itoc Sa et son Président

0 362

 

Les accusations étaient graves et portaient aussi gravement atteinte à la réputation et à l’honorabilité de Farba Ngom. Le député-maire de Agnam était, récemment, mis en cause par des informations relayées à travers la presse et qui le plaçaient au cœur d’un scandale de corruption. Farba aurait, disait-on, empoché une somme de 5 millions d’euros à redistribuer à quelques grosses légumes de l’État, aux fins de faire signer au profit de l’homme d’affaires un contrat sur le butane dont le montant était évalué à 400 milliards de Fcfa. L’honorable député était assimilé à un courtier qui aurait grugé et l’homme d’affaires et les autorités, en gardant tout le pactole par devers lui. Dans une déclaration de Itoc Sa rendue publique ces dernières heures par le biais de son avocat Me Alassane Cissé, ces accusations sont dénuées de tout fondement. La société de trading de produits pétroliers et son Président se sont voulus clairs dans leur démenti :  » Ils s’inscrivent en faux contre des allégations mensongères  », non sans rejeter cette autre accusation qui parle de contrat d’une durée de 1 an avec la SAR.  » C’est absolument contraire à la vérité.  » Pour preuve, ajoute un communiqué,  » la consommation annuelle de butane du Sénégal est de 110.000 à 125.000 tonnes, soit 3 à 4 cargaisons de 4.000 tonnes par mois, pour une valeur annuelle de 108 millions d’euros au lieu de 400 millions d’euros  », contrairement à ce qui est annoncé dans les articles considérés comme diffamatoires. Le communiqué de poursuivre en signalant « qu’aucun montant n’a été remis à Mr Farba Ngom pour la signature d’un contrat de fourniture de produits pétroliers à la SAR  », non sans préciser qu’il  »serait très difficile de trouver sur la côte ouest-africaine une société pétrolière qui accepte dans les conditions de volatilité des marchés pétroliers de signer un contrat de fourniture en des termes aussi incertains. » Itoc Sa de regretter que des publications télécommandées et surtout commanditées par de nouveaux pétroliers, aient failli ternir l’image de la société et du député.

SM avec Konutv.com


Autres articles

Leave A Reply

Your email address will not be published.