Konutv.com

Le Sénégal éliminé à cause des cartons jaunes

0 183

Scénario cauchemar pour le Sénégal et pour l’Afrique. Malgré une prestation exemplaire, les Lions de la Teranga se sont inclinés 1-0 ce jeudi à Samara face à la Colombie. Ce résultat élimine les Sénégalais, derniers représentants africains. En effet, les Cafeteros terminent en tête de la poule tandis que le Japon, battu 1-0 par la Pologne, devance le Sénégal… au classement du fair-play avec 4 cartons jaunes reçus contre 6 pour les Lions (les deux équipes comptent le même nombre de points, la même différence de buts et la même attaque). Une issue dramatique… Pour la première fois depuis 1982, il n’y aura pas d’équipe africaine en 8es de finale…

Très bien en place, les Sénégalais muselaient parfaitement les Colombiens grâce à leur pressing et à leurs prises à deux. Hormis sur coups de pied arrêtés, comme sur ce coup-franc de Quintero repoussé par Ndiaye, les Sud-Américains ne parvenaient pas à se montrer dangereux. Tout le contraire des Lions. Tranchants en contre, les hommes d’Aliou Cissé avaient même une énorme occasion de prendre les devants lorsque l’arbitre sifflait penalty pour une faute sur Sadio Mané. Mais, après avoir revu les images à la vidéo, l’officiel revenait sur sa décision, considérant que Davinson Sanchez avait d’abord touché le ballon avant le contact avec son adversaire.

Tout semblait aller dans le sens du Sénégal et James Rodriguez sortait sur blessure avant la mi-temps. Un énorme coup dur pour les Cafeteros. Sauf que pendant la pause, le discours de José Pekerman avait visiblement porté ses fruits et les Colombiens revenaient des vestiaires avec de meilleures intentions. Malgré tout, le quart de finaliste de la précédente édition ne se procurait pas de véritable occasion face à de vaillants Sénégalais.

Tout basculait malheureusement sur un coup de pied arrêté. Sur corner, alors que Wagué entrait tout juste sur le terrain pour remplacer Sabaly, blessé, le Barcelonais Mina s’élevait plus haut que tout le monde pour ouvrir le score d’une tête piquée (0-1, 74e). Ce but éliminait virtuellement les Sénégalais. Loin de se décourager, les Lions se ruaient à l’attaque. Mais Niang butait d’abord sur Ospina avant d’intervenir en catastrophe sur le corner suivant. Sarr manquait ensuite sa reprise dans la surface… Pour le Sénégal, l’heure sera aux regrets.

Leave A Reply

Your email address will not be published.